Fermer

Et le vêtement en fin de vie devint bobine de fil

Par Marie Le Marois, le 7 juin 2024

Journaliste

Les vêtements sont préalablement triés par composition et par couleur sur la machine avant d’être délissés et effilochés. @Ceita
Le recyclage en boucle fermée dans la mode est en vogue, mais reste encore très limité. En cause, certaines étapes en amont manuelles et coûteuses, comme le tri. Pour l’industrialiser, le bureau d’étude CETIA a mis au point des solutions automatisées et intelligentes. Il a inauguré en septembre 2023, à Hendaye (Pays basque), la première plateforme dinnovation en Europe dédiée au tri et au démantèlement des vêtements et des chaussures usagés ou invendus. 

Une chemise un peu abîmée peut avoir une seconde vie : être réparée, revalorisée ou, stade ultime, recyclée. Dans cette dernière option, elle finira dans 99% des cas comme matériau disolation ou rembourrage de matelas, quand ce n’est pas en combustible. En effet, seul 1% des tissus qui composent nos vêtements est recyclé en boucle fermée, c’est-à-dire utilisé pour produire de nouveaux vêtements. Idem pour les chaussures, dont la majorité ne sont pas recyclées ou quand elles le sont, c’est pour être broyées et servir, par exemple, à la composition de revêtement de sol.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.