Fermer

Avec Fil Rouge, du Made in France à l’échelle industrielle

Par Agathe Perrier, le 3 juin 2024

Journaliste

Fil Rouge a été missionnée par Décathlon pour confection 103 000 des 250 000 tee-shirts destinés aux 45 000 volontaires des JO 2024 © Agathe Perrier
Cette entreprise marseillaise s’est lancée il y a tout juste dix ans dans le pari – un peu fou à l’époque – d’une fabrication textile 100% française. C’est pleinement le cas aujourd’hui, grâce à l’insertion et la montée en puissance de la production. Si bien que Fil Rouge est désormais sur la voie de l’industrialisation. 

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 n’en finissent pas de mettre Marseille en lumière. Récemment avec l’arrivée de la flamme, bientôt avec la tenue de certaines épreuves de voile et de football. Mais aussi parce qu’ ici sont confectionnés 103 000 des 250 000 tee-shirts destinés aux 45 000 volontaires qui prêteront main-forte au bon déroulé de cette grande messe sportive (lire bonus). Ici, et plus précisément dans les locaux de Fil Rouge, dans le quartier de la Capelette (10ème arrondissement).

« On en fabrique entre 600 et 700 par jour depuis septembre dernier. La production doit s’arrêter le 24 juin prochain », indique Annie Carrai, directrice du développement de l’entreprise, missionnée par Décathlon. Cette aventure d’envergure, démarrée à l’été 2022, aura permis à l’entreprise de se transformer en profondeur et de développer sa stature.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.